Recettes de salicorne

Son goût iodé et subtil rehaussera vos salades, pâtes, poissons ou omelettes. Selon que l’on soit au mois de mai ou fin juillet, la saveur et la texture de la salicorne évolue.

Comment cuisiner la salicorne au fil des saisons ?

Comment cuisiner la salicorne au fil des saisons ?

La salicorne, très riche en vitamine C et oligo-éléments, est de plus en plus utilisée en cuisine.

Au printemps, les premières tiges de salicorne, fines et croquantes, apparaissent. C’est le moment de la déguster crue, nature ou en vinaigrette. Son goût iodé et subtil rehaussera vos salades, pâtes, poissons ou omelettes.

Dans l’été quand la salicorne devient légèrement amère, il vaut mieux la blanchir quelques minutes dans l’eau bouillante non salée pour lui enlever son amertume et son excès de sel. On peut alors la cuisiner comme des haricots verts, à la vapeur, dans de l’eau non salée ou encore revenue à la poêle avec de l’ail et du persil. D’autres préfèreront utiliser ce légume de la mer en soupe : cuisinée avec deux fois son poids de pommes de terre, un peu de beurre et de poivre, c’est un délice !

Appelée aussi cornichon de mer, la salicorne devient condiment quand elle est confite au vinaigre. Elle apporte une saveur saline agréable à une terrine ou une rillette de poisson. Elle sert aussi à aromatiser la moutarde, la mayonnaise, et le vinaigre.

A La Ferme des Baleines, la salicorne sauvage pousse naturellement au bord de nos claires aux côtés de la soude maritime et l’obione. La salicorne est récoltée à La Ferme des Baleines du mois de mai au mois de septembre.

Vous aimez ? Partager :